Rechercher un article, un évennement, un acteur à l'aide de mots clé    

18 Avril 1888: Tentative de parricide ou pas ?

Auteur : Poulot  Créé le : 31/03/2013 15:30

 

Tournoisis.-- Le sieur VENOT, âgé de 68 ans, propriétaire, a déclaré que le jeudi 18 avril, se trouvant dans les champs à examiner des étais, près de son habitation, il vit venir à lui sa fille, la femme BOISSIERE, âgée de 28ans, qui lui dit:<Que regardes-tu là, ça ne t'intéresse pas>, et lui tira, à cinq ou six pas, un coup de révolver sans l'atteindre. Il lui aurait dit:<Malheureuse, que fais tu là?> A quoi sa fille aurait répondu:<Ne répète pas, je vais te tirer un autre coup>. Alors il se serait enfui pour échapper, dit il, à une mort certaine.

La femme BOISSIERE, intérrogée à ce sujet, a déclaré qu'elle avait tiré un coup de révolver en l'air auprès du pignon de ses bâtiments, pour s'exercer au maniement de cette arme, comme elle a l'habitude de le faire, mais qu'elle n'a pas vu son père. Il est passé à coté d'elle après le coup, mais elle ne l'a pas mencé. Elle ajoute qu'elle le craint, parce qu'ils sont en mauvaise intelligence; de là à attenter à ses jours, il y a loin;

Le révolver de la femme BOISSIERE a été saisi et déposé à la mairie de la commune.

Cette affaire est d'autant plus difficile à éclaircir, qu'aucun témoin n'était présent à la scène; personne même n'a entendu la détonation   


Partager | |