Rechercher un article, un évennement, un acteur à l'aide de mots clé    

Les Fêtes Républicaines sous la Révolution à d'Epieds en Beauce:Extrait des archives d'André GILBERT, historien local

Auteur : Gaston  Créé le : 12/11/2017 21:50
Modifié le : 19/11/2017 17:20
Exporter l'article au format pdf

Le présent document est extrait des archives de Dédé GILBERT,

ancien maréchal-ferrant, historien local.

 

 

Pendant la période révolutionnaire, les presbytères furent mis à la disposition de l'instituteur pour s'y loger et tenir sa classe ; il devait, les décadis, conduire ses élèves au temple de la Raison où se faisait la lecture des lois et décrets. Il devait également assister avec eux aux fêtes républicaines :

 

-Fête de la fondation de la République,

-Anniversaire de la Juste punition du dernier roy de des Français,

-Fête de l'Agriculture,

-Fête de la Victoire,

-Fête de la Reconnaissance;

-Fête des Epoux,

-Fête de la Souveraineté du peuple,

-Fête nationale du 10 août,

-Fête de l'anniversaire de la chute du monstre Robespierre,

-Anniversaire de la destruction de la Bastille le 14 juillet.

-Ils devaient également faire, en présence des autorités constituées le serment de « Haine à la Royauté et à l'anarchie, attachement et fidélité à la République française et à la constitution de l'an trois ».

Voici un curieux document qui relate une de ces fêtes.

« Vu la loi du 18 floréal de l'an deux, celle du 23 nivose de l'an 4, et de l'arrêté du directoire éxécuté du 3 frimaire de l'an 7 relatif à la célébration de l'anniversaire de la juste punition de dernier roy des Français.

L'Administration ouïe le Commissaire, arrête ce qui suit :

 

--Article 1. Dans toutes les communes de l’arrondissement du canton, conformément aux lois et arrêtés ci-dessus cités, l'anniversaire de la juste punition du dernier roy des Français sera célébré le deux pluviôse prochain.

-Article 2. Les agents municipaux, commissaire du pouvoir exécutif, juge de Paix, assesseurs, notaires, instituteurs primaires et particuliers et tous autres fonctionnaires publics salariés ou non par la nation domiciliés dans l'étendue du canton, ainsi que la garde nationale sédentaire, se réuniront à Epieds chef lieu de canton le dit jour deux pluviôse, heure de midy précise pour prêter le serment de haine à la royauté sur l'autel de la Patrie, en présence du public réuni au temple destiné aux réunions décadaires.

-Article 3. Les instituteurs primaires et particuliers sont invités de faire assister autant qu'il leur sera possible à la cérémonie du dit jour deux pluviôse, les élèves qui leur seront confiés et de leur faire répéter sur l'autel de la patrie, centre des fonctionnaires publics, les droits de l'homme et la constitution de l'an trois.

-Article 4 .Quatre de ces jeunes qui auront le mieux récité seront couronnés par le Président de l'administration et recevront des rubans tricolores à titre de récompense et d'encouragement ; ils recevront en outre l'accolade fraternelle.

-Article 5 . Tous les citoyens dont les talents permettent de faire des discours, sont invités d'en faire sur l'inutilité des rois et contre les ennemis du gouvernement. D'évoquer l'être suprême pour la prospérité de la République et la Paix Générale.

-Article 6 . Tous les travaux quelconques sont interdits le dit jour deux pluviôse.

-Article 7. Les gendarmes et les gardes nationaux sont , et les bons citoyens invités de déclarer au Commissaire du pouvoir exécutif près cette administration les individus qui au mépris des lois seraient livrés à travaux le dit jour deux pluviôse.

-Article 8 . Les arbres de la liberté qui auront été détruits par quelque cause que ce soit, seront remplacées le dit jour deux pluviôse prochain, la plantation de ces arbres qui seront vivaces autant que faire se pourra, se fera avec solennité et chants patriotiques.

-Article 9 . Le présent arrêté sera lu, publié et affiché dans toutes les communes du canton après avoir été annoncé à son de caisse.

-Fait en séance les dits jour et an signé : MICHAU Président ; GASNIER et COTTIN agents. Séance du 21 pluviôse an 7 de la République française une et indivisible où étaient les citoyens LUBIN Président, PINSARD COTTIN MICHAU, GASNIER et GUERIN administrateurs, LEMAIRE commissaire et MARTINEAU, secrétaire.

 

où se tiennent les réunions ddécadaires soit orné d'un autel à la Patrie afin que tout ce qui est prescrit par le circulaire du ministre de l'intérieur et celle du Département concernant l’embellissement de ce temple de manière que tout puisse être fini le deux pluviôse prochain pour célébrer la fête de l'anniversaire du tyran des Français.

Signé: LEMAIRE

-Séance extraordinaire du 24 nivôse de l'an sept de la République française une et indivisible où étaient les citoyens : LUBIN , président, PINSARD de Champ, COTTIN, THORAIN et GILBERT administrateurs, LEMAIRE, commissaire et MARTINEAU secrétaire.

L'administration municipale d'Epieds, ouï le Commissaire du pouvoir exécutif, vu les lettres du Ministre de l'Intérieur, ensemble celles des administrateurs du département du Loiret, portant entre autres choses que le temple destiné aux réunions décadaires doit être orné d'un autel à la Patrie.

Ci dessous le document d'origine


Partager | |