Rechercher un article, un évennement, un acteur à l'aide de mots clé    

Routes Impériales en Danger

Auteur : Gaston  Créé le : 03/02/2014 09:59

Avertissement : l'article ci-dessous a été publié dans la République du Centre du 07 novembre 2013 sous la signature d'Aurore MALVAL. Il est reproduit ici avec l'aimable autorisation de ce journal ;

Il relate le combat de notre ami Julien PAROU, historien local originaire de Sougy.

par Aurore Malval

Elle est discrète, fondue dans la façade marron du 3, faubourg Saint Jean.

Elle, c'est une plaque de cocher impériale, datant de 1824 (second Empire) qui indique la route n° 155 qui reliait Orléans à Saint Malo, en passant par Châteaudun et Alençon. Elle s'appelait sous Napoléon 1er, route 175. Mais après la chute de l'Empire, la France ayant été rétablie dans ses frontières de 1792, un certain nombre de routes ont été renumérotées

Aujourd'hui, elle est menacée par le devenir de l'immeuble sur lequel elle est accrochée, promis à la démolition.. Une résidence et des locaux commerciaux devraient prochainement s'élever à cet emplacement.« Et la plaque est en danger ! », s'émeut Julien Parou

Une lettre de la mairie

Depuis six mois, cet habitant du quartier Madeleine a tenté de mobiliser pour la sauver de la destruction et de l'oubli. « Je suis allé faire une démarche à la mairie, qui n'a d'abord rien donné » raconte l'homme, féru d'histoire napoléonienne.

Mais Julien Parou ne s' est pas arrêté à cette première déconvenue et a su sensibiliser l'adjointe au quartier, Nadia Labadie.

« J'ai finalement reçu un courrier de fa mairie en juillet », indique l'homme.

« Je vous informe que,pendant le déroulement des travaux de construction, cette plaque sera conservée, puis réinstallée sur le nouveau bâtiment », confirme Aude de Quatrebarbes. adjointe en charge de la gestion du domaine public.

Quelques kilomètres plus loin sur la même route à Tournoisis

Julien PAROU poursuit son combat


Partager | |