Rechercher un article, un évennement, un acteur à l'aide de mots clé    

Louis ROSSAT: Le Petit Chasseur (1849-1870)

Auteur : Gaston  Créé le : 16/10/2021 10:22
Modifié le : 18/10/2021 06:15
Exporter l'article au format pdf

Note de LBE: Dans sa Revue trimestrielle N° 524 parue en octobre 2021, Jean Christophe DENIS Délégué Départemental Loiret du Souvenir Français, nous fait découvrir l-homme et la personnalité de Louis ROSSAT, plus connu dans notre région sous le vocable "Petit Chasseur". Nombre de lieux sont connus sous ce nom:qui était il?

Comité de Saint Jean de la Ruelle (45)

 

Le Chasseur Louis ROSSAT (1849-1870)

 

Le 28 mai 1893, dans la commune de Saint Jean de la Ruelle dans le Loiret, un monument rendant hommage à un chasseur de 1870 était inauguré en présence de M. Xavier NIESSEN et de la nièce dudit chasseur, Julie Rossat.
 

 

Le 29 mai 2021, 128 ans

après, l’allée qui mène

au monument 

 était baptisée « Allée

du Souvenir Français »

et un lutrin commémoratif

du 150ème anniversaire

de la guerre de 1870 était

dévoilé à côté dudit

monument en présence

de l’arrière petit neveu du

chasseur, Yves ROSSAT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais qui était ce Petit Chasseur ?

Louis ROSSAT était né le 19 janvier 1849 à Grosne (1) département du Haut-Rhin à l’époque1. Fils de Henri ROSSAT et de Catherine MONNIER, il était soldat au 16ème bataillon de chasseurs à pied qui, au combat d’Orléans, formaient la 3ème et la 4ème compagnie du 5ème bataillon de marche de chasseurs à pied2. Il appartenait à la classe 1869 et il avait été incorporé le 16 août 1870 sous le numéro de matricule 2625.

Le 11 octobre 1870 (2)au matin, l’un des corps de l’armée prussienne venant d’Ormes et de Bricy marche sur Orléans. Les soldats français, à un contre dix, tentent de tenir l’ennemi en échec, luttant pied à pied et laissant de nombreux morts sur le terrain.

A Saint-Jean-de-la-Ruelle, la bataille dure plus de quatre heures le long de la voie de chemin de fer Orléans-Tours et dans les vignes, opposant le 5e bataillon de marche aux colonnes prussiennes. A court de munitions et menacés d’encerclement, les derniers soldats français décrochent vers 19 heures, à l'exception de notre jeune chasseur à pied alsacien qui reste en arrière pour tirer ses dernières cartouches, avant de tomber criblé de balles, près du lieu-dit La Grange des Groues. Il a été inhumé sur place par les habitants du quartier, qui pendant des années se sont rendus sur sa tombe pour lui rendre hommage, jusqu’à ce que le propriétaire du terrain fasse en 1891 transporter les restes du modeste soldat dans le cimetière d’Orléans. C’est alors qu’a été décidée la construction d’un monument pour conserver le souvenir de la conduite héroïque du petit chasseur. C’est en bordure de l’ancien terrain militaire des Groues que le monument a été érigé par le Souvenir Français, avec l’autorisation de la municipalité et le financement complété par une souscription publique.

Tombeau du Petit Chasseur aux Groues

Le bureau du comité actuel du Souvenir Français a sollicité la municipalité de Saint-Jean-de-la-Ruelle pour immortaliser l’allée menant au monument en lui donnant le nom du Souvenir Français. Le lien particulier qui unit la commune de St Jean de la Ruelle et le Souvenir Français date d’il y a 130 ans quand Jules Lenormand, secrétaire de mairie et instituteur dans la commune devint un des trois fondateurs du Souvenir Français dans le Loiret en tant que secrétaire départemental. Il y resta 29 ans jusqu’à son décès. C’est donc tout naturellement que le conseil municipal a donné son accord comme il l’avait fait quelques mois auparavant pour financer l’aménagement du site.

Le monument et son Lutrin

Le Lutrin résumant l'action du Petit Chasseur

A l’occasion du 150ème anniversaire de la guerre de 1870-71, le Conseil Départemental du Loiret par l’intermédiaire de Tourisme Loiret a accepté de réaliser en partenariat avec la Délégation Générale du Loiret une douzaine de lutrins commémoratifs qui ont été installé à côté de lieux symboliques de la guerre Franco-allemande dans le département pour les signaler aux visiteurs. Le monument du Petit Chasseur s’est imposé comme incontournable dans cette série et il vient pérenniser la connaissance des passants et des touristes de mémoire sur cette guerre.

Inauguration de l'Allée du Petit Chasseur à Saint Jean de la Ruelle

11 Grosne était situé dans l’arrondissement de Belfort et dépendait du département du Haut-Rhin. A l’issue de la guerre de 1870-71, cet arrondissement est la seule partie du Haut-Rhin qui ne fut pas annexée par l’Allemagne et il devint officiellement le 90ème département français le 18 février 1922 sous le nom de Territoire de Belfort.

 

22 Combat d’Orléans 11 octobre 1870 par Auguste Boucher, page 11, 1871.

 

 

 


Partager | |