Rechercher un article, un évennement, un acteur à l'aide de mots clé    

Le Foyer Rural: instrument de lutte contre la dépopulation des campagnes. Août 1948

Auteur : Poulot  Créé le : 01/04/2013 22:50
Modifié le : 02/04/2013 16:01

Le Foyer rural, instrument efficace de lutte contre la dépopulation des campagnes

 

Comme de nombreux villages du Loiret, Tournoisis possède aussi son Foyer Rural. Peut être même est il le premier de notre région beauceronne a en avoir l'idée.

En effet le 4 juin 1945,une association d'éducation populaire était constituée. Des Statuts étaient aussitôt établi et déposés à la Préfecture et le « Journal Officiel » à la date du 20 juillet, enregistrait la constitution de la dite association qui prenait le nom de Foyer Rural.

Un terrain avec une maison d'habitation et grange fut acquis dans le but d'y aménager une salle. Celle-ci s'avérait nécessaire, car depuis quelques années, les jeunes filles trouvaient difficilement une grange pour donner leurs séances à l'occasion de la fête des mères et qu'elles ne disposaient d'aucun local pour se réunir.

Le comité dont le président est M. Edgar Picault, fermier de l'Ardillière, envisagea donc la nécessité de démolir d'abord les murs de la vieille grange et de reconstruire ensuite, fixant les travaux au printemps 1946.

-----------------

 

Les pierres furent prises sur place, tandis qu'on faisait appel aux bonnes volontés pour procurer les 50 à 60M3 de sable.

Des caravanes de tombereaux s'organisèrent pour aller chercher à la Loire distante de 23 kilomètres.

Quant à la chaux (n'oublions pas que la période immédiate de l'après guerre nous privait encore de beaucoup de choses), elle ne pouvait s'obtenir qu'avec des bons de déblocage.

Le premier coup de pioche dans les murs de la grange, dont la toiture a été étayée pour être maintenue, fut donné en avril 1946 et la première pierre posée le mois suivant:on avait vraiment mis les bouchées doubles!

 

Kermesse inaugurale

 

Les travaux de maçonnerie furent menés rapidement par M. Thiercelin, mais la charpente de la partie neuve ne put être posée qu'en décembre. Enfin après un hiver particulièrement rigoureux, les travaux sortirent de leur sommeil et se poursuivirent sur un rythme accélèré.

La salle du Foyer Rural put être inaugurée au mois de mai 1947, au cours de la grande kermesse organisée dans ce but;

Bien qu'inachevée (puisque non plafonnée) cette salle telle qu'elle se présente est l'une des plus belle de la région (16m de long sur 8m de large et une scène de 6mètre d'ouverture sur 5 mètres de profondeur).

Elle rend d'immense services: le dimanche, les jeunes peuvent se réunir dans ses locaux pour le ping-pong, le tennis de table;elle donne lieu à des réunions empreintes de bonne et saine gaieté comme celles que procurent la galette des rois ou les crêpes de la Chandeleur.

Des séances théâtrales sont données tour à tour par les jeunes gens et les jeunes filles et la Compagnie des cinémas régionaux vient maintenant apporter le sérieux ou la gaieté de ses films. Pour ne parler que des derniers, citons: « Monsieur Vincent », « Hommes du Monde », « Verdun vision d'histoire », « Têtes de pioche », « Notre Dame de la Mouise », etc;

Ajoutons que le Foyer Rural possède tout un matériel de tir et qu'un basket est installé dans sa cour. Dans ces manifestations, M le Curé met à sa disposition son matériel de sonorisation.

 

Travail...

 

Depuis deux ans des cours d'enseignement ménager organisés par la Mutualité Agricole et dirigés par Mlles Breton et Sarradin sont donnés dans les locaux du Foyer Rural, pour le plus grand profit des jeunes filles et à la grande satisfaction des familles.

Cette année, la session s'est cloturée par une exposition des travaux des élèves et par celle d'un intérieur d'habitat rural (cuisine, chambre à coucher, buanderie) tel qu'il devrait exister dans nos campagnes.

Une troisième année de ces cours est prévue pour reprendre en novembre prochain.

 

...et loisirs

 

Mais on ne reste pas qu'au Foyer Rural; chaque année ses membres participent à une excursion qui permet d'élargir les horizons. Il y a deux ans, c'était le Morvan avec Vézelay et la Bourgogne avec ses merveilles: les grottes d'Arcy sur Cure.

L'an dernier, les jeunes se sont dirigés dans la vallée de la Creuse au barrage d'Eguzon et le Limousin à Oradour-sur-Glane, alors que les « vieux », quelques semaines plus tard, s'orientaient vers le Mont Saint Michel et Saint Malo.

Cette année après les durs travaux de la moisson, le Foyer se rendra sur les bords de la Manche avec promenade en mer et la visite de « l'Ile de France » au Havre.

 

Chez soi, comme à la maison

 

Après ces quelques notes, concluons par ce désir du Comité qui veut qu'au Foyer on se sente chez soi comme à la maison et pour cette raison qu'il soit fait œuvre de bonne et saine éducation dans la joie et par la joie. Rien de déplacé n'y sera autorisé. Les Foyers Ruraux seront ils maintenant un instrument efficace contre l'exode des campagnes? C'est trop dire, car la ville est si attrayante pour un certain nombre qu'il est difficile — quasi impossible  de rivaliser avec les facilités, le confort, les plaisirs qu'elle offre;

Du moins les Foyers Ruraux donnent ils, dans nos villages, pour ceux qui qui en éprouvent le besoin, la possibilité de se réunir pour s'instruire et se divertir, et cela c'est déjà beaucoup.

« Le Foyer Rural au service de tous dans ses activités d'éducation » telle est la devise de l'Association populaire de Tournoisis qui semble bien depuis trois ans avoir largement atteint son but .

Ci dessous les Jeunes de Tournoisis en route pour la fête de la terre de Vernon.


Partager | |