Rechercher un article, un évennement, un acteur à l'aide de mots clé    

Ce Papillon qui fait la fierte des Cravantais

Auteur : Gaston  Créé le : 14/11/2021 12:01
Modifié le : 18/11/2021 21:29
Exporter l'article au format pdf

LBE (loirebeauce-encyclopedia.fr) est très heureux de relayer ici, le témoignage de Daniel MAILLARD, historien local et ancien receveur de la Poste de Cravant, qui nous fait découvrir, le talent d'un Cravantais qui a beaucoup facilité et facilite encore par cette invention l'entretien de nos chaussures

Le 22 août 1882 à huit heures du matin, Ferdinand BOUCHERON maire de Cravant, ne se doute pas que le garçon dont Médard VALADON, entrepreneur de battages, vient de déclarer la naissance sera, 40 ans plus tard la fierté de son village.

Gaston le fils en question va grandir au milieu des activités de son père.

Gaston VALADON en 1955 à 73 ans

Ces activités paternelles incitent le jeune Gaston à s’engager comme compagnon du tour de France en tant que maréchal ferrant-mécanicien.

De retour à Cravant, il va rapidement diversifier l’activité paternelle en y ajoutant la vente et la réparation de bicyclettes, de machines à coudre, de chaudières à vapeur et bientôt d’automobiles, nouveaux moyens de transport ou appareils qui sont en plein essor.

 

L'attelier de la famille VALADON où l'on observe beaucoup de vélos et deux locomobiles destinées à faire tourner les batteuses à grains en utilisant la vapeur comme énergie

En 1919, il achète le moulin désaffecté de Vétille à Beaugency où il va entreprendre une activité de mouchetier (on dirait apiculteur aujourd’hui). Outre le miel, les abeilles produisent beaucoup de cire que Gaston va très rapidement valoriser sous forme de cirage sous la marque « Avion ».

Ayant installé un atelier d’emboutissage dans son moulin, il conditionne le cirage dans des boites qu’il fabrique lui-même.

Toujours attentif, à ce que son produit réponde bien aux attentes de ses clients, il se rend rapidement compte que ses boites sont difficiles à ouvrir. L’idée de mettre au point une « clé magique » pour en faciliter l’ouverture germe rapidement dans son esprit. Et c’est ainsi qu’il met au point le fameux « papillon » qu’il va riveter sur le coté des boites circulaires.

En 1922, il présente son invention au concours LEPINE où elle sera primée et ensuite brevetée.

Bientôt il fournira toutes les grandes marques en papillon et rivet de fixation: l’Eclipse, Lion Noir, Ca va seul, Kiwi. Jusqu’à aujourd’hui son invention est utilisée non seulement pour les boites de cirage mais aussi d’autres produits d’entretien de chaussures ou de vêtements en cuir.

Une boite de Cirage Kiwi

                Le papillon aujourd'hui sur une boite de cirage Baranne


Partager | |